Du 16/10/2017 au 31/01/2018

Baisse des APL

Baisse des APL, tous perdants, tous concernés !

Le Gouvernement a annoncé une première baisse de l’APL de 5 €  par mois au 1er octobre 2017 suivie d’une 2ème baisse de 50 € jusqu’à 160 € au 1er janvier 2018 (selon structure familiale).

Afin de compenser l’intégralité de cette baisse,  le gouvernement veut imposer aux Offices HLM de baisser les loyers des logements bénéficiant de l’APL.

Cette baisse ne fera donc rien gagner aux locataires mais représentera une diminution sans précédent des recettes  des bailleurs. 4 millions d’euros en moins pour EKIDOM, 4 millions d’euros en moins pour Habitat de la Vienne également. Ce qui déstabilisera totalement leur équilibre financier et compromettra la continuité de leur mission.

Amputer  les recettes locatives c’est mettre le modèle HLM en danger, car ce sont  les services, l’entretien du patrimoine, les travaux de rénovation, les constructions de logements neufs, les actions d’accompagnement et de proximité dans les quartiers qui seront remis en question.

Par ricochet ce sont plusieurs millions d’euros de commandes publiques annulées et indirectement des milliers d’emplois menacés, et tout particulièrement dans le secteur du bâtiment mais également parmi les équipes des offices HLM. 

Cette mesure injuste, puisqu’elle concerne uniquement les bailleurs sociaux et non les bailleurs privés, fait porter sur les locataires bénéficiant d’APL, donc sur les personnes à faibles ressources et les classes moyennes, le poids des économies décidées par le gouvernement.

 

Les bailleurs sociaux dans leur ensemble, dirigeants, administrateurs, salariés, avec à leurs côtés les associations de locataires, les partenaires de la filière du bâtiment sont mobilisés pour dénoncer cette injustice et défendre les HLM en danger. 

Rejoignez nous et signez la pétition a l’adresse suivante

 https://www.change.org/p/personne-sauvons-le-logement-social